Photo d'une autoroute française - Sud toulousain

Autoroute : Augmentation des péages entre 2018 et 2020

Le secrétaire d’État aux transports Alain Vidalies a présenté un projet de travaux d’infrastructure d’un milliard d’euros pour améliorer le réseau français. Celui reposera exclusivement sur les usagers et les collectivités locales et pas sur les concessionnaires des autoroutes. L’explication donnée par le secrétaire d’État étant une période de négociation trop longue et un allongement des périodes de concession.

Mais annoncer un plan avant même d’avoir négocié avec les collectivités territoriales sur leur participation n’est-il pas un simple effet d’annonce ? Pire, ne s’agit-il pas de faire un transfert de fiscalité en rendant responsable les régions, certainement en première ligne dans ce dossier, en préservant les baisses d’impôts annoncées par le président Hollande pour l’impôt sur le revenu?

Les préfets de régions ont jusqu’au 30 septembre pour finaliser le financement des collectivités territoriales et engager les premiers travaux fin 2017. Le gouvernement espère la création de 5,000 emplois mais ce chiffre reste étalé dans le temps et difficilement quantifiable réellement. Le ministre se veut rassurant : « L’impact de l’augmentation sera faible. Par exemple, chez Cofiroute, l’augmentation prévue pour 2018 dans le contrat de concession est de 1,46 % ; on passerait à 1,76 %. Prévue chez d’autres à 1,15 %, elle monterait à 1,45 % «

Demander aux collectivités territoriales de s’endetter, certes a taux faible, pour financer des travaux d’infrastructure est certes une idée logique mais que la majorité du bénéfice reste dans les mains des concessionnaires sera t il accepter par les emprunteurs ? Nous le verrons dans les prochains jours.

Crédits photos : Maxisciences

le Sud Toulousain / LM

A Propos Pierre ISRAEL

Rédacteur en chef du Sud Toulousain. Marcheur mais pas suiveur, indépendant mais pas indépendantiste . Chef d’entreprise et Maire dans la campagne du Volvestre (31)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *