Croissance : Ça va PAS mieux ….

Après les résultats du chômage du mois de juin forcement décevant au regard du déplacement statistique opéré dans les effectifs, les chiffres de la croissance , nulle au deuxième trimestre, viennent mettre encore plus à mal le  » ça va mieux  » de François Hollande

Malgré 90.000 mises en formation au cours du mois de juin, le chômage a augmenté. Et maintenant, malgré une révision encore maintenue à 0,3 % par l’INSEE , la réponse de trente-quatre économistes interrogés par Reuters prévoyait une hausse de 0,2% (prévision médiane) au 2e trimestre, leurs estimations allant de + 0,1% à + 0,4%, soit le niveau envisagé également par la Banque de France d’après Boursorama, le chiffre du 2e trimestre est « décevant » selon Bercy

Malgré tout, le gouvernement maintient sa prévision de croissance de 1,5 % pour l’année 2016, valeur au-delà de laquelle il est possible d’espérer une baisse du chômage. Dans le même temps, la croissance du premier trimestre a été révisée de 0,6 à 0,7 %

La consommation des ménages a stagné au 2e trimestre pour les biens (0,0% après 1,5 %) et légèrement baissé pour les services (-0,2% après + 0,7 %). L’investissement s’est contracté de 0,4 % après plusieurs trimestres de hausse. La production a baissé de 0,2 % affecté par les mouvements sociaux et le baisse de production dans les raffineries.

Bercy souligne que l’économie française reste sur  » une dynamique de reprise  » et indique que l’acquis de croissance pour 2016, si les deux derniers trimestres devaient être nuls, est de 1,1 % rendant encore possible d’atteindre les 1,5% prévus.

Crédits photo : PB

Le Sud Toulousain

Be the first to comment on "Croissance : Ça va PAS mieux …."

Leave a comment

Your email address will not be published.


*