Dotation de l’état : l’évolution dans le Sud Toulousain

15,2 milliards en 2014, 13,8 en 2015, 11,8 en 2016. La dotation globale de fonctionnement versée par l’état aux communes françaises diminue chaque année. Entre 2015 et 2016, la baisse s’est accentuée. Des 2016, le gouvernement a essayé de freiner cette baisse en mettant en place des mécanismes de compensation comme les FCTVA pour les intercommunalités ou en augmentant le montant de la dotation pour équipement de territoires ruraux. En 2017, après la grogne des maires, via l’AMF, la baisse des dotations devrait entre moins rapide que prévue en 2016

Voici une carte résumant l’évolution des dotations par habitant reçu de l’état par les communes.

sudinfo1

Les communes les plus impactées, ayant parfois des taux de diminution entre 2014 et 2016 proches de 50 %, sont les communes de Cugnaux, Portet sur Garonne, Roques et Villeneuve-tolosane pour celle proche de la zone métropolitaine . Dans le monde rural, Auribail, Carbonne, Le Fauga, Mauzac, Saint-julien et Salles sur garonne ont eu les plus fortes baisses.

En moyenne, les baisses sont comprises entre 5 et 15 % pour le majeur parti d’entre elles. Certaines ont vu leurs dotations par habitant augmenté de plus de 10 % comme pour Gouzens, Lagrace-Dieu, Mauressac et Peyssies. Certaines se contentant, et c’est déjà pas mal dans un contexte de forte baisse, d’une hausse autour de 5 % comme Bois-de-la-pierre, Castagnac, Cintegabelle, Latour, Lapeyrère ,Longages , Monbrun-Bocage et Montesquieu-Volvestre.

Données : collectivité.gouv.fr

Infographie : Sud Toulousain , Droits reservés

Le Sud Toulousain

Be the first to comment on "Dotation de l’état : l’évolution dans le Sud Toulousain"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*