Montesquieu-Volvestre : Échos du conseil municipal du 20 février

Montesquieu Volvestre - Sud Toulousain

NOUS VOULONS LA DEMOCRATIE, LA TRANSPARENCE ET LA CONCERTATION.. . ILS FONT TOUT LE CONTRAIRE !..

Les réunions publiques du Conseil Municipal sont de plus en plus espacées. Les questions portées à l’ordre du jour sont de plus en plus futiles voire même un brin ridicules. Manifestement le Maire et son équipe ont repris leurs vieilles habitudes : traiter les problèmes dans leur coin. Les réunions publiques sont, au fil des mois, vidées de leur substance !..L’objectif est clair: faire comme si nous n’existions pas et surtout nous donner le minimum d’information … En ouverture de séance Jean Pierre ECHAVIDRE demande la parole.

Monsieur le Maire : « Nous allons respecter l’ordre du Jour et je vous donnerai la parole en fin de réunion. »

Jean-Pierre ECHAVIDRE : « Non Monsieur le Maire. Vous m’avez déjà fait ce coup là une fois mais maintenant j’ai compris. Je demande la parole pour un commentaire qui porte justement sur l’Ordre du Jour donc il est bien normal que je puisse m’exprimer maintenant ».

Jean Pierre ECHAVIDRE : « Les « décisions du Maire » sont très nombreuses du fait sans doute de l’espacement des réunions de Conseil Municipal mais pas que.. Nous avons donc bon nombre de questions à vous poser sur ces sujets, que pour certains nous découvrons, et nous allons, si vous le voulez bien, intervenir tous les deux, Alban GAUTIER et moi-même sur différentes questions. »

« Mais avant je voudrais faire quelques commentaires sur l’ordre du jour de cette réunion et également sur ceux des réunions précédentes. Nous avons à voter ce soir trois types de délibérations :

Les demandes de subventions à l’Etat, à la Région ou au Département sur des projets dont nous ne connaissons pas le détail et sur lesquels, vous en conviendrez Monsieur le Maire, nous avons toutes les peines du monde à obtenir des renseignements car vous ne nous aidez pas beaucoup. Des projets dont nous n’entendrons plus jamais parler jusqu’à ce qu’une décision du Maire nous indique qu’ils sont finalisés et que la commune est prête à lancer les travaux. Ce n’est pas là le fonctionnement normal d’un conseil municipal mais je ne m’étends pas car nous allons en reparler dès ce soir.
Des « Conventions » de toutes sortes pour protéger untel ou untel pour lesquelles vous nous demandez de voter sans que nous ayons eu, dans la majorité des cas, le texte que nous devons approuver. Il est bien sur passionnant de voter une convention autorisant un bénévole à accompagner la bibliothécaire municipale lorsqu’elle se rend à la bibliothèque départementale. Cette information, certes importante, n’est sans doute pas celle qu’attendent les Montesquiviens…
Enfin, troisième type de délibérations que j’appellerai familièrement des « queues de cerises » et pour lesquelles le Maire pourrait bien, pour le coup, décider tout seul sans que personne n’y trouve à redire. Par exemple la nomination du Directeur Général de la Régie Municipale d’Electricité qui a cessé quasiment toutes ses activités depuis plusieurs mois.

En un mot cela signifie que la politique de la Commune, au sens vrai du terme, est plus lisible dans les décisions du Maire que dans les délibérations votées par les Conseillers Municipaux. Nous sommes dans un système qui perdure depuis des années et qui est tout à fait anti-démocratique.

C’est un fonctionnement qui n’est pas nouveau mais qui s’amplifie au cours du temps. Je vous rappelle Monsieur le Maire que ce que nous demandons ce sont toujours l’application des mêmes principes, simples : Démocratie, Transparence, Concertation. Ce que vous faites est le contraire de ce que nous demandons.

Alors pour répondre à certains ici qui trouvent que nos questions et nos commentaires sont malvenus, je dis : dites au maire que pratiquer ce mode de fonctionnement c’est se moquer des élus qu’ils soient d’ailleurs de l’opposition comme de la majorité. Monsieur le Maire, en vous retranchant derrière la loi que vous interprétez d’ailleurs comme cela vous arrange, vous vous moquez des Montesquiviens. Ceux là même que vous prétendez défendre !..

Source : montesquieuvolvestre.com

Crédits photo : SD/SD

le Sud Toulousain / PI

Be the first to comment on "Montesquieu-Volvestre : Échos du conseil municipal du 20 février"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*