Montesquieu-Volvestre : Échos du conseil municipal du 22/02/2016 Partie 3

PATRIMOINE COMMUNAL

A chaque Conseil Municipal le Maire rend compte des décisions qu’il a prises depuis la réunion précédente dans le cadre des délégations qui lui ont été accordées par son Conseil Municipal. Ces décisions ne sont évidemment pas soumises au vote mais donnent des indications parfois intéressantes sur certains domaines de la vie communale.

Nous nous intéressons de près, depuis quelques mois, au patrimoine immobilier de la ville qui semble très important et dont nous n’avons pas eu le détail malgré plusieurs demandes faites au Maire.

A cette réunion figurent 6 ou 7 « décisions » concernant la réfection des deux logements situés au dessus de la Poste pour lesquelles nous avons posé un certain nombre de questions.

Alban GAUTIER : « Dans la décision 2016-01 il est question d’une mission de Coordination pour la Sécurité et la Protection de la santé des travailleurs dans le cadre du chantier de réhabilitation des deux logements communaux au dessus de la Poste. »

« Nous remarquons que pour ce type de travaux nous avons par ailleurs une Mission de Bureau d’Etudes Technique qui définit le détail des travaux à réaliser et une Mission Maitre d’œuvre le tout représentant un peu plus de 10 % du montant prévisionnel des travaux à réaliser. Ces trois prestations sont-elles obligatoires pour tous les chantiers des collectivités locales ? »

Réponse de Monsieur le Maire : « Oui. C’est la loi. Madame Béatrice MAILHOL pourra vous en dire davantage. »

Béatrice MAILHOL : « La mission de Coordination pour la Sécurité et la santé des travailleurs n’est obligatoire que lorsque deux entreprises au moins travaillent sur le chantier. »

Alban GAUTIER : « Pour en revenir aux deux logements situés au dessus de la Poste pouvez-vous nous dire depuis combien de temps ils sont inoccupés et quel est leur devenir. »

Réponse de Monsieur le Maire : « La poste initialement payait à la Commune un loyer pour ces logements mais elle a décidé de ne plus les occuper donc ils sont vacants depuis à peu près deux ans. Ils sont destinés à être loués. »

Nos commentaires : La réhabilitation de ces deux logements va couter à la commune environ 80 000 Euros si l’on tient compte des marchés qui viennent d’être passés et des prestations que nous avons évoquées ci-dessus.

Source : Montesquieuvolvestre.com

Le sud Toulousain

A Propos Pierre ISRAEL

Rédacteur en chef du Sud Toulousain. Marcheur mais pas suiveur, indépendant mais pas indépendantiste . Chef d’entreprise et Maire dans la campagne du Volvestre (31)