commune de Montesquieu-volvestre - Sud Toulousain

Montesquieu-Volvestre : Échos du vote des déléguées communautaires

La délibération porte sur la recomposition du Conseil Communautaire suite à la fusion de la Communauté de Communes du Volvestre et de la Communauté de Communes Garonne-Louge. Le vote se fait par liste, ne peuvent être candidats que ceux qui étaient auparavant représentants de la Commune. Cinq postes sont à pourvoir.

Deux listes en présence :

Liste Patrick LEMASLE                        Patrick LEMASLE

Henri DEJEAN

Claire MEDALE-GIAMARCHI

Claude BOUVIER

Béatrice MAILHOL

 

Liste Jean-Pierre ECHAVIDRE          Jean Pierre ECHAVIDRE

 

Résultat du vote :       Liste Patrick LEMASLE                     20 voix

Liste Jean-Pierre ECHAVIIDRE       2  voix

Nuls                                                             1

 

Monsieur ECHAVIDRE demande la parole.

 

Jean-Pierre ECHAVIDRE : « Je ne veux pas faire de déclaration solennelle ni sombrer dans le mélodrame mais je voudrais tout de même vous dire, mesdames et messieurs qui êtes autour de cette table que vous venez de porter un coup sérieux à la démocratie. Tous sauf un puisqu’il y eu un bulletin nul ce qui semblerait prouver que quelqu’un a eu une hésitation avant de mettre son bulletin dans l’enveloppe. J’espère que tous les autres sont bien conscients de la gravité de la décision qu’ils viennent de prendre. Vous êtes solidaires du Maire, c’est très bien et je vous en félicite mais il faudra un jour assumer… »

« Monsieur le Maire, vous vous appuyez sur une loi, la loi NOTRe qui est parfaitement stupide pour plusieurs raisons :

** D’abord parce qu’elle balaye comme si c’était un élément négligeable, les résultats du suffrage universel de 2014 lors des élections municipales et ceci dans le dos des électeurs.

** Ensuite parce qu’elle détruit un équilibre qui avait été voulu par ces mêmes électeurs entre une majorité et une opposition Ceux-ci avaient alors désigné un certain nombre de représentants de la majorité et un représentant de l’opposition. »

« Alors la loi est la loi. Vous l’avez approuvée et probablement vous l’avez votée en tant que député. Mais au lieu d’accoucher de cette loi, encore une, dans une réforme des collectivités locales qui a été menée n’importe comment et dans la précipitation on aurait pu faire tout à fait autrement. Par exemple, et cela aurait eu au moins le mérite d’être plus simple : laisser en place tous les délègues des Communes à la nouvelle Communauté de Communes jusqu’aux prochaines élections en 2020. 60 à 70 délègues au lieu de 57 et alors ?? Qui d’ailleurs a décidé ce chiffre de 57 ? Quel est le problème ? Aucun !.. D’autant que je rappelle que ces délégués ne sont pas rémunérés. »

« C’est d’ailleurs ce principe qui a été adopté lorsque l’on à finalisé la fusion des régions par un autre volet de la loi tout aussi stupide mais à d’autres points de vues. Une loi qui à conduit nôtre de Région  à avoir près de 160 conseillers, rémunérés ceux là, qui ne peuvent se réunir en séance plénière ni à l’Hôtel de région de Toulouse ni à celui de Montpellier trop petits tous les deux !… Ce qui conduit l’Occitanie à louer une salle pour 4 ou 5 réunions annuelles. Mais voilà, les régions étaient sous les feux des projecteurs alors que les communautés de Communes ne le sont pas. »

« Alors bien sur il y a la loi et elle s’applique à tous, même à ceux qui la trouvent stupide. Mais il y a également l’application de la loi. Vous auriez pu, Monsieur le Maire, pour respecter l’équilibre issu des élections municipales laisser un siège à votre opposition. La démocratie en serait sortie grandie, pour une fois. Au lieu de cela vous et vos collègues qui prêchez la démocratie locale avez éliminé l’opposition à Montesquieu et vous êtes en train, avec vos amis dévoués, de le faire dans les communes voisines »

« Vous  pouvez vous livrer à l’élimination quasi-totale de toute opposition dans la Communauté de Commune du Volvestre et ceci dans l’indifférence générale. Profitez en bien. Il ne vous reste que quelques mois pour procéder à ces petits règlements de comptes que nous ne manquerons pas de dénoncer soyez en sur. »

« Ainsi Montesquieu-Volvestre avait un délégué représentant de l’opposition municipale à la Communauté de Commune. Il vient d’être EJECTE !.. Rieux Volvestre en avait un : EJECTE. Carbonne ne avait deux : il n’en a plus qu’un !.  Saint Sulpice sur Lèze en avait une : EJECTEE »

« Alors pourquoi cette purge ? Pour décapiter une opposition, qui ne s’est d’ailleurs jamais beaucoup opposée, et qui comprenait 5 ou 6 membres sur 57 ? Pour régner en maitre absolu sans craindre que l’un de ceux-ci ne vienne soulever les questions épineuses sur lesquelles vous faites le plus grand silence : le déficit de la compétence « petite enfance » (1,2 Millions d’euros par an à la charge du contribuable du Volvestre + 1,3 millions d’Euros d’argent public) l’absentéisme au service de collecte des ordures ménagères (50 jours d’absence maladie par an et par agent ?) les journées de grève répétées dans les crèches,… »

« Nous dénoncerons cet abus de pouvoir. Attendez-vous, Monsieur le Maire à ce que le boomerang vous revienne en pleine figure… »

 

Source : montesquieuvolvestre.com

Crédits Photo :  INC

Le Sud Toulousain / JPE

A Propos Pierre ISRAEL

Rédacteur en chef du Sud Toulousain. Marcheur mais pas suiveur, indépendant mais pas indépendantiste . Chef d’entreprise et Maire dans la campagne du Volvestre (31)

1 commentaire

  1. J’espère bien qu’il aura le retour ce sale ignare.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *