Montesquieu-Volvestre : Les silos de la discorde – Lettre Ouverte

Silos de Montesquieu-volvestre

Montesquieu-Volvestre le 19 juillet 2016

 

LETTRE OUVERTE

 

Monsieur Patrick LEMASLE

                                                                                  Maire

                                                                                  MONTESQUIEU-VOLVESTRE

 

Monsieur le Maire,

 

 

Par deux fois (le 19 octobre et le 21 décembre 2015) vous nous avez fait voter au Conseil Municipal des délibérations afin de modifier le Plan Local d’Urbanisme (PLU) et permettre la construction par la CAPLA de silos à grain.

Nous vous avons posé beaucoup de questions à ce sujet car l’affaire semblait tout de même d’importance. Vous nous avez rassurés en particulier sur la non dangerosité de cette implantation. Vous nous avez également laissé entendre, mais sans apporter plus de précisions, que la CAPLA souhaitait construire des silos réservés à la production bio, que le nombre de ces silos serait de 2 fois 4 », que leur volume serait du même ordre de grandeur que ceux existants et que la localisation de ces équipements ne pouvait être que Montesquieu-Volvestre ou Daumazan.

Nous avons bien évidemment voté ces deux délibérations en vous faisant confiance. Et nous avons eu tort !.. Car bien évidemment ce qui vient de sortir de terre n’est pas du tout ce que nous avions imaginé après avoir entendu la description succincte que vous en aviez faite. Alors Monsieur le Maire il y a deux hypothèses :

**  Soit la CAPLA vous a raconté des histoires et a construit un équipement qui n’est pas celui qui était envisagé au départ ?

**  Soit, ce qui est plus probable, et nous verrons pourquoi, vous aviez une idée très claire de ce qui était prévu et vous n’avez pas dit la vérité au Conseil Municipal.

Nous penchons évidemment pour la deuxième hypothèse car il est inimaginable qu’un tel chantier ait été réalisé sans l’accord explicite de la Mairie. Accord qui évidemment ne peut être donné par le Maire qu’après avoir visualisé des plans, une maquette ou tout autre support qui rend compte, dans tous les détails, de l’ampleur des travaux. Ces documents existaient lors de la réunion du Conseil Municipal du 21 décembre 2015 puisque le permis de construire a été signé par la mairie le lendemain 22 décembre. Le dossier avait d’ailleurs été présenté en détail lors de l’Assemblée Générale de la CAPLA qui s’est tenue le 26 novembre 2015.

Or vous saviez pertinemment que si ce projet et son support avaient été présentés au Conseil Municipal, comme il aurait été normal qu’il le fut, il y aurait eu débat et nous aurions pu nous expliquer, demander des éclaircissements, éventuellement tenter de faire des amendements.

Aujourd’hui les travaux sont pratiquement terminés. Les silos vont entrer en fonction avec la récolte 2016 et, après avoir découvert les nuisances visuelles qu’ils induisent (14 tours de capacité 250 m3 chacune) nous risquons de découvrir d’autres nuisances. Des nuisances sonores (surtout la nuit) car il y a nécessité de ventiler ces tours. Des risques de pollution liés à la circulation des camions et des engins agricoles.  Des nuisances olfactives, peut être, compte tenu du tonnage de grains entreposés (près de 5 000 tonnes). Nous allons probablement être amenés à examiner les risques majeurs liés à ce type d’installation : auto-échauffement des produits, risques d’incendies voire d’explosion.

Tout cela aurait du être exposé et examiné avant la construction avec le Conseil Municipal, bien évidemment, mais également avec la population et en particulier les riverains…

Nous ne doutons pas un seul instant que ces installations aient été réalisées conformément à la législation en vigueur, mais nous allons tout de même vérifier. Ce que nous contestons, une fois de plus, c’est que le maire de Montesquieu se croit autorisé à prendre de telles décisions sans la moindre concertation avec les habitants ni même avec son Conseil Municipal. Cette attitude pour le moins autoritaire pourrait légitimement accréditer l’idée qu’il existe un conflit d’intérêt entre le Maire et son fils Emmanuel Lemasle, vice-Président de la Capla ?

Et pour terminer nous vous demandons, Monsieur le Maire, d’intervenir rapidement et fermement auprès de la CAPLA

**  Pour qu’elle mette en place un rideau de peupliers destiné à cacher cet horrible équipement en précisant bien que les arbres plantés doivent atteindre leur hauteur maximum avant vingt ans !..

**  Pour qu’elle installe une clôture et un contrôle d’accès pour le périmètre de ces installations afin d’éviter tout risque d’accident pour les curieux et surtout pour les enfants.

Nous vous serions très reconnaissants de bien vouloir nous tenir informés des suites que vous comptez donner à cette affaire. Dans cette attente nous vous prions d’agréer Monsieur le Maire, nos salutations distinguées.

 

 

Pour « MONTESQUIEU C’EST VOUS ! »

Alban GAUTIER                                                  Jean-Pierre ECHAVIDRE

Conseiller Municipal                                                     Conseiller Municipal

Source : montesquieuvolvestre.com

Crédits photo : montesquieuvolvestre.com

Le Sud Toulousain

2 Comments on "Montesquieu-Volvestre : Les silos de la discorde – Lettre Ouverte"

  1. En cas d’irrégularité ou conflit d’intérêt, il faudrait demander le démontage!

  2. A force de ne rien entreprendre notre pays s’effondre !

Leave a comment

Your email address will not be published.


*