Muret : Le Maire aurait-il des choses à cacher ?

Alors que certaines municipalités choisissent de filmer et diffuser sur internet leurs réunions du Conseil Municipal, à Muret le compte-rendu des séances est réduit de moitié.

Le Code Général des Collectivités Territoriales prévoit que« le compte rendu de la séance du Conseil Municipal est affiché dans la huitaine » (art. L.2121-25).

Il est d’usage à la Ville de Muret que ce document soit envoyé au moment du Conseil suivant et nous tolérons habituellement cette pratique.

Mais étant donné que nous attendions avec impatience le compte-rendu de la réunion du Conseil du 23 mars 2016, nous avons demandé par e-mail au Maire de Muret et à sa Direction Générale de nous communiquer ce compte-rendu les 3 et 6 avril derniers.

Nous avons bien eu les accusés de réception automatiques mais nous n’avons obtenu aucune réponse et le compte-rendu n’a pas plus été affiché en Mairie.

Ce mépris des élus d’opposition n’est pas nouveau

A réception des documents relatifs au Conseil Municipal du 4 mai, quelle ne fut pas notre surprise de constater quela forme du compte-rendu a changé !

Alors que les propos étaient intégralement retranscris jusqu’alors, nous avons désormais un document qui ne reprend que quelques éléments des échanges verbaux entre élus mais pas leur intégralité.

 

Un hasard alors que nous avions demandé ce compte-rendu ? Nous ne pouvons pas le croire.

Lorsque nous avons interrogé le Maire sur les raisons de ce changement, il nous a répondu que « de nombreux muretains trouvaient les comptes rendus difficiles à lire et qu’il fallait « un compte-rendu du 21ème siècle » » !!

Le 21ème siècle est celui de l’omniprésence de l’information au travers d’internet mais à Muret on prive les administrés des informations échangées en Conseil. Cherchez l’erreur !

CE QUE VOUS NE POURREZ PAS LIRE

Si nous attendions ce compte-rendu avec impatience c’est que le Maire de Muret a tenu des propos plutôt scandaleux au cours du Conseil du 23 mars.

Lors des échanges au sujet de la délibération « Autorisation à déposer une demande de financement au titre de la dotation de soutien à l’investissement public local », les élus de Muret au Cœur ont relevé que le document annonçait un coût prévu de 6.5 millions pour le parking souterrain des allées Niel alors que le Maire parle depuis le démarrage du projet de 4 à 4.5 millions.

Le Maire de Muret a alors répondu, plutôt fier de lui, qu’il s’agissaitd’un « arrangement » avec les services de l’Etat et qu’il fallait afficher un prix plus élevé que prévu pour que la subvention soit plus importante même si au final ce prix n’était pas le bon !

Il a également demandé aux services administratifs et à la presse de ne pas relater ses propos.

Les services de l’Etat apprécieront !

Au même titre que le mensonge, Muret au Cœur ne cautionnera jamais les « arrangements ».

Les muretains ont droit à la vérité.

Il est plus que jamais important d’assister aux séances du Conseil Municipal à Muret puisque les comptes rendus ne sont plus complets.

Le changement c’est maintenant !

Source : Muret au coeur

Le Sud Toulousain

A Propos Pierre ISRAEL

Rédacteur en chef du Sud Toulousain. Marcheur mais pas suiveur, indépendant mais pas indépendantiste . Chef d’entreprise et Maire dans la campagne du Volvestre (31)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *