Bus scolaire - sud toulousain

Rentrée : les transports font des mécontents

Nous l’avions déjà évoqué, lors d’un précédent article, l’aberration de la nouvelle organisation départementale laissant les inscriptions des enfants pour une place dans les transports scolaires ouvertes jusqu’au 4 juillet alors que les arrêts doivent être demandés avant le 26 février.
Mais les bugs se multiplient. La dépêche du midi, dans un article daté du 26 août a évoqué le cas des riverains du  » domaine de Boiris  » qui se voient imposés à leurs enfants, selon le représentant de l’association Cyril Courtessole, « 2,6 km par jour pour se rendre au collège avec un cartable de 5 kg.  »

Les problèmes sont bien plus nombreux. Près de 300 demandes sont sur la table du conseil départemental ces derniers jours. La suppression de la concertation au fil de l’eau durant l’été a été manifestement une erreur.  » Responsables qui ne répondent pas, qui restent braqués sur le règlement face à des situations très particulières  » fulmine ce délégué en charge des affaires scolaires.
Il semblerait que le conseil départemental préfère faire circuler des bus remplis à 75 % plutôt que d’attribuer des arrêts supplémentaires. Il reste encore 3 jours pour régler tout cela. ..

Crédits photo : Neva

Le Sud Toulousain

A Propos Pierre ISRAEL

Rédacteur en chef du Sud Toulousain. Marcheur mais pas suiveur, indépendant mais pas indépendantiste . Chef d’entreprise et Maire dans la campagne du Volvestre (31)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *