Mairie de Saint-Lys en haute-Garonne - Sud Toulousain

Saint-Lys : les premiers candidats sur la ligne de départ

En septembre prochain, une élection municipale partielle aura lieu dans cette commune de la Haute-Garonne en raison des démissions en série que nous avons déjà évoquées dans de précédents articles.

1 mois et demi de campagne en pleine vacance d’été, la tache s’annonce complexe pour les candidats et leurs colistiers. Lorsque l’on regarde en 2014, quatre listes étaient sur la ligne de départ. À ce jour, seule la candidature de bernard Tarride est officielle, son site internet ayant déjà été mis en ligne  (Saint-Lys Ensemble) . On peut difficile douter de la présence de la liste Catherine Renaux – Patrick Lasseube ( EELV / Modem) , élus sortants battu seulement de 35 voix en 2014.

Pour Jocelyne Vidal (soutenue à l’époque par l’UMP) qui avait fini assez loin des autres candidats, reviendra-t-elle avec ou sans une investiture républicaine ? La modification des équilibres nationaux et la situation particulière de la commune pourraient jouer à son avantage. En 2014, il n’y avait pas de liste menée ou apparentée FN.

La plus grosse interrogation est sur la position du maire sortant, Jacques Téne. Repartira au-devant des électeurs avec une investiture du PS 31 ? Les élus dissidents de sa liste, menés par Serge Deuilhé , formeront-ils une liste ? Ou le maire aura-t-il entendu le message de son ex-majorité, indiquant que les « décisions du maire prises sans concertation, pas de vision ni de stratégie budgétaires claire  » pour recréer l’union ?

Dans le même temps, 4 sièges au sein de la communauté d’agglomération « le Muretain » seront attribués qui auront leurs importances pour les équilibres politiques. Le maire sortant étant 2e Vice-Président en charge de la Politique de la Ville, de l’Habitat et de l’insertion devra laisser son siège en cas de défaite. Pour rappel, voici les résultats des municipales de 2014 :

lys1 lys2Source : Interieur.gouv.fr

Crédits photo : Google Maps

Le sud Toulousain

A Propos Pierre ISRAEL

Rédacteur en chef du Sud Toulousain. Marcheur mais pas suiveur, indépendant mais pas indépendantiste . Chef d’entreprise et Maire dans la campagne du Volvestre (31)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *