Montesquieu-volvestre : Sans suite …

Nous avions évoqué le feuilleton judiciaire opposant l’un de nos rédacteurs à la « Mairie » de Montesquieu-volvetre. Un tract concernant la sécurité routière proposant une solution face à la vitesse excessive dans la commune .

Cela n’a pas été du tout du gout de nos élus qui ont décidé de déposer une plainte à la gendarmerie pour quatre motifs (aussi ridicules les uns que les autres !..) et que je vous rappelle :

  • Interdiction de distribuer un tract sur la voie publique ( ??)
  • Propagation de fausses nouvelles
  • Diffamation
  • Trouble à l’ordre public.

Voici le récit des événements qui ont suivi cette plainte : « J’ai donc été convoqué par les gendarmes, interrogé pendant plus de deux heures pour des infractions que je ne pensais pas avoir commises. Car tout de même, nous ne sommes pas les premiers à distribuer un tract sur le marché ? Quant à nous accuser de « trouble à l’ordre public » pour la distribution d’un tract au marché de Montesquieu alors que certains, par exemple, occupent la Place du Capitole à Toulouse depuis deux mois sans être inquiétés cela ne fait pas très sérieux !..«  explique Jean-Pierre Echavidre sur son blog.

Depuis bientôt 3 mois, nous attendions la réponse du procureur de la république à ce sujet et nous l’avons dans un courrier daté du 23 mai:

«  Une fois de plus le Maire de Montesquieu et son équipe ont démontré que la démocratie locale n’était pas leur tasse de thé. L’opposition municipale est maintenue dans l’ignorance de tous les projets communaux, elle est alimentée au compte goutte des documents qui lui sont nécessaires pour travailler et lorsqu’elle dit ou écrit des vérités elle est aussitôt accusée de faire de la polémique.

  •  En période d’ « Etat d’Urgence », alors que les forces de l’ordre sont surchargées de tâches importantes qui concernent notre sécurité, Monsieur Lemasle, député de la République, ne trouve rien de mieux que de faire perdre leur temps aux gendarmes pour des questions futiles qui ne concernent que ses propres petits règlements de comptes  politiciens avec son opposition.
  •  La justice qui, elle aussi est débordée a tout de même mis trois mois à traiter cette affaire pour finalement m’aviser par un courrier daté du 23 mai dernier qu’elle était CLASSEE SANS SUITE !…
  • Toute cette affaire minable a été, quoiqu’il puisse en dire, validée par le Maire puisque chacun sait que dans cette Mairie rien ne se fait sans son aval. Il porte donc l’entière responsabilité de ce fiasco.

Comme j’ai eu l’occasion de le dire publiquement : si cette manœuvre était destinée à nous intimider : c’est raté. Nous continuerons à distribuer des tracts sur le marché lorsque nous estimerons qu’un sujet important est à porter à la connaissance des Montesquiviens. Nous continuerons à réclamer plus de TRANSPARENCE dans les affaires communales et plus de CONCERTATION pour ce qui concerne les projets de notre village. »

Nous saluons cette décision qui rétablit la liberté d’expression dans la commune de Montesquieu-Volvestre et qui indique que l’on a encore le droit d’exprimer ses opinions sur la voie publique. Nous félicitons notre collègue rédacteur et ami, Jean-Pierre Echavidre et nous resterons solidaire de nos collègues comme nous l’avons été depuis le début de notre projet.

Retrouvez le texte intégrale de la déclaration de Jean-Pierre Echavidre à cette adresse : Montesquieuvolvestre.com

Un petit rappelle de la déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948 , Article 19 :

article 19Source : www.textes.justice.gouv.fr

Pierre ISRAEL

Rédacteur en chef

Crédits photo : Questionsuivante.fr

5 Comments on "Montesquieu-volvestre : Sans suite …"

  1. Je me doutais que Mr LEMASLE… était quelqu’un de VIRIL… puisqu’il a débuté aux côté de José Bové ! Puis remplaçant d’une référence : Lionel Jospin…
    Comme il l’avait promis, se fera-il LA MALLE en 2017 ?

  2. J’ai été harcelé et licencié du Conseil Départemental en partie parce que j’avais osé émettre sur Facebook que je ne partageais pas une idée de gauche sur la taxation à 75 %. Ces gens là sont pour la liberté d’expression que quand ça les arrange…

  3. En parlant de liberté d’expression je ne vais plus sur la dépêche du midi car les commentaires négatifs concernant les politiciens de gauche ne passent pas… Ici au moins ils ne sont pas supprimés.

  4. Vous avez raison Monsieur Echavidre, ne vous laissez pas faire !

  5. J’aime beaucoup lire vos articles et ceux de Monsieur Echavidre qui dénoncent un abus de pouvoir et un autoritarisme évidents qui n’ont pas lieu d’être. Quant à la sécurité sur les routes je suis entièrement d’accord car pour la route qui arrive à Montesquieu notamment c’est bien simple la vitesse y est tellement excessive et les gens y roulent tellement comme des barges que je ne la prends même plus sauf quand je suis obligé tant elle devient flippante…

Leave a comment

Your email address will not be published.


*