TSER : la taxe qui passe mal … Sauf en région Occitanie

La taxe spéciale d’équipement régional (TSER) négociée par l’Association des régions de France (ARF) avec Matignon le 27 juin ne fait décidément pas l’unanimité. Xavier Bertrand, Président des Hauts de France qui a quitté l’ARF et Christian Estrosi, président de PACA.

Bref, les nouvelles régions basculant à droite en décembre 2015 semblent assez unanime sur l’opportunité de « présenter, une fois de plus, l’addition au Français » comme l’indique le Président de PACA. Et la grogne gagne du terrain.
4 Présidents de régions (Valérie Pécresse (Ile-de-France), Christian Estrosi (Paca), Hervé Morin (Normandie) et Didier Robert (La Réunion) ) viennent de co-signer un courrier demandant au président de l’ARF de convaincre Manuel Valls de revenir sur cette décision estimant que l’état doit assumer ses responsabilités sans se défausser sur les régions.

À gauche, Silence radio ? Ou alors le minimum syndical pour soutenir cette proposition. Certains élus, comme Gerard Onesta (EELV), semble même se féliciter de cette création la qualifiant de « ballon d’oxygène » a un entretien à Actu.coteToulouse.fr le 30 juin dernier. Mais du côté de la présidente, pas un mot identifiable a ce sujet. Manuel Valls étant en visite le 29 août à Colomiers , avec les réformistes en fuite de Notre-Dame-Des-Landes, le sujet sera peut-être évoqué lors de la réception des « Hollandais ».

Source : http://actu.cotetoulouse.fr

Crédits photo : France 3 , Le blog Politique Occitanie / Eric Cabanis

Le Sud Toulousain

A Propos Pierre ISRAEL

Rédacteur en chef du Sud Toulousain. Marcheur mais pas suiveur, indépendant mais pas indépendantiste . Chef d’entreprise et Maire dans la campagne du Volvestre (31)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *