Villeneuve-Tolosane : Diagnostic local de sécurité (CLSPD)

Mairie de Villeneuve Tolosane - Sud Toulousain

La sécurité des personnes et des biens est une préoccupation permanente pour les communes. C’est pourquoi Villeneuve-Tolosane a engagé une procédure d’évaluation et de mise en place d’un Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD).
Après présentation du Projet à la Préfecture, au Conseil départemental et au Procureur de la République (mai à octobre 2015) une commande a été passée à « Catalyst Prévention » pour réaliser un diagnostic de la situation. Les résultats de cette analyse ont été présentés en octobre 2016 aux élus.
Ce diagnostic local de sécurité s’inscrit dans la démarche de la création d’un Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance au sein de la commune de Villeneuve-Tolosane, à partir duquel pourront être définis des axes de travail.

Analyse de la délinquance constatée :

  • Taux de criminalité faible en dépit de la hausse de faits de délinquance constatés ;
  • Faible niveau d’atteintes aux personnes ;
  • Vols avec armes très peu nombreux voire inexistants ;
  • Atteinte aux biens : part de la délinquance la plus significative (16% = vols simples ; 20% = cambriolages ; 25% = Vols à la roulotte).

Le volume d’infraction doit être nuancé : nombreux faits commis par les mêmes personnes.

  • Atteintes au patrimoine et espace publics : petites dégradations mais qui peuvent entraîner des coûts significatifs.
  • Peu d’enjeux de tranquillité publique (sécurité routière, extinction de l’éclairage public, petites incivilités, etc.).

Les objectifs proposés

  1. Faire baisser les cambriolages ;
  2. Protéger les équipements publics ;
  3. Intervenir auprès des publics fragiles ou en risque de rupture ;
  4. Prévenir les troubles de proximité ;
  5. Renforcer la sécurité routière.

Les questions qui demeurent

  • Quel est l’intérêt de la vidéo protection dans l’espace public ?

Il n’est pas possible (ni souhaitable) de quadriller tout le territoire mais de privilégier quelques grands axes de circulation. Ces dispositifs ne sont pas suffisants pour supprimer les faits de délinquance, ils contribuent éventuellement à leur diminution par la hausse du taux d’élucidation attendue.

  • Cas des violences intrafamiliales

Ces faits sont difficilement identifiables car peu de victimes déposent une plainte. Davantage d’informations pourraient être recueillies au travers des centres sociaux. Cette thématique peut constituer un axe de travail.

La position de notre groupe  « Alliance et Démocratie »
Lors de la dernière campagne municipale, notre équipe a proposé et défendu la création d’un conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance(CLSPD). Cette structure déjà proposée depuis 2008 à été également mise au programme de la majorité et c’est une bonne nouvelle.
Bien que rien n’oblige à le créer, notre commune n’ayant pas 10 000 habitants, il est bon d’anticiper, cela permettra de rassurer nos concitoyens. Le diagnostic local de sécurité (DLS) qui a été fait permettra aux futurs membres du CLSPD de proposer des actions dans les domaines sécuritaires et sociaux et d’engager des actions au sein de groupes de travail.
Lorsqu’il faut améliorer la sécurité et la tranquillité publique de nos concitoyens, notre groupe est favorable à ces propositions en étant à la fois un acteur attentif et une force de propositions. Il faut savoir faire consensus et privilégier l’intérêt général aux calculs politiciens.

Crédits Photo :

le Sud Toulousain / JPE

1 Comment on "Villeneuve-Tolosane : Diagnostic local de sécurité (CLSPD)"

  1. Jean-Marc Chauvel | 15 novembre 2016 at 18:54 | Répondre

    Il est important de citer la source de l’étude, en l’occurence la mairie de Villeneuve-Tolosane.
    Cela permet d’être clair, transparent et d’avoir une démarche qui se veut honnête intellectuellement.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*