Villeneuve-Tolosane: Le collectif « Laisse béton » veut protéger le cadre de vie

Lors du dernier Conseil Municipal du 6 juillet, le collectif « laisse béton » de Villeneuve-Tolosane a fait une entrée remarquée dans le conseil municipal. Face aux nombreux projets immobiliers prévus sur la commune et l’obligation de se conformer à la loi Duflot sur le logement social, les habitants sont inquiets et ont demandé au maire, Dominique Coquart, de se positionner.

Le maire a répondu qu’il ne revendiquait que les projets concernant la ZAC Las Fonses et un petit projet réalisé rue Cassin et que pour les autres projets, s’ils sont conformes au PLU de la commune, il n’avait pas le moyen de s’y opposer …

Il pourrait rejeter les permis de construire des projets manifestement sur-dimensionnés pour la commune. Il s’agit, pour le moins, d’une réponse diplomatique soumise à interprétation qui ne devrait pas satisfaire le collectif.

Le maire est-il pris en otage par la loi Duflot? Pour rappel, la commune ne possède que 12 % de logements sociaux avec un objectif de 25 % fixé par la loi dans une commune largement urbanisée.

Sur les façades de certaines maisons, nous voyons apparaître des banderoles du collectif. Ils veulent maintenir une qualité de vie urbaine à Villeneuve-Tolosane, être des citoyens actifs de la transformation de leur quartier et garder un pouvoir de décision dans l’avenir de celui-ci pour un vivre ensemble harmonieux aujourd’hui comme demain comme ils l’ont expliqué précédemment à nos confrères de la Dépêche du midi.

Crédits photo : DDM O.D.

Le sud Toulousain

A Propos Pierre ISRAEL

Rédacteur en chef du Sud Toulousain. Marcheur mais pas suiveur, indépendant mais pas indépendantiste . Chef d’entreprise et Maire dans la campagne du Volvestre (31)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *