Votre avis : l’évolution de l’impôt sur le revenu.

En 2014, le taux moyen de foyers fiscaux soumis à l’impôt sur le revenu était de 52,30 % en Haute-Garonne avec de fortes disparités bien évidemment. Le département reste quasiment 4 points au-dessus de la moyenne nationale estimée à 48,50 %. Vieille-Toulouse ayant le taux le plus élevé avec 78,72 % des foyers imposés, Eup était l’autre bout du classement avec 23,73 %

Nous vous proposons de répondre à cette question : l’impôt sur le revenu doit-il être modifié ? Vous pouvez réagir en bas de page via les commentaires et sur notre compte Facebook. Si vous souhaitez connaître le taux de votre commune, nous vous le donnerons en réponse à votre commentaire.

L'impôt sur le revenu doit-il évoluer ?

  • Oui, tout le monde doit payer même une petite somme (77%, 131 Votes)
  • Oui, les tranches supérieures doivent être alourdies (12%, 20 Votes)
  • Oui, les tranches inférieures doivent être supprimées (6%, 10 Votes)
  • Non, c'est un impôt juste (4%, 7 Votes)
  • Non, il fonctionne bien ainsi (1%, 2 Votes)
  • Ne se prononce pas (1%, 1 Votes)

Total Votants: 171

Loading ... Loading ...

Legende1

L’impôt sur le revenu en Haute-Garonne, commune par commune

impot300

La Haute-Garonne est en tête du classement de la nouvelle région Occitanie dans les Hautes-Pyrénées qui sont quasiment 10 points derrière avec 42,78 % de foyers imposés. Le Tarn-et-Garonne (38,39 %), l’Ariège (38,34 %) et l’Aude (37,22 %) ferment le classement.

D’une manière générale, les plus hauts taux d’imposition sont observés dans les communes limitrophes des pôles économiques important et la partie rurale du département affiche des taux généralement 10 à 15 points plus faibles que la métropole toulousaine dans le Volvestre et le Comminges.

Le bassin de l’Isle-en-dodon affiche les taux les plus faibles avec beaucoup de communes inférieures à 30 %. Il est difficile d’estimer les taux pour la partie Pyrénées du département, beaucoup de données ne sont pas disponibles, ou non-pertinente, mais qui donne quand même des zones supérieures à 50 % dans les communes autour de Bezins-Garraux et Cier-de-luchon.

Infographie : Sud Toulousain, tous droits réservés

Données : collectivités-locales.gouv.fr

A Propos Pierre ISRAEL

Rédacteur en chef du Sud Toulousain. Marcheur mais pas suiveur, indépendant mais pas indépendantiste . Chef d’entreprise et Maire dans la campagne du Volvestre (31)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *